La France au Kirghizstan

Dernière minute

Kirghizstan

9 août 2021

Infection pulmonaire - Coronavirus Covid-19 (09/08/2021)

Du fait de la circulation du virus de la COVID-19 et de ses variants qui demeure active (les chiffres de la pandémie peuvent être consultés sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies), toute entrée en France et toute sortie de notre territoire est encadrée. Dès lors, il convient de s’informer soigneusement et impérativement de la réglementation en vigueur en se référant notamment à l’alerte COVID-19 des conseils aux voyageurs pour d’une part, vérifier si le déplacement à destination ou en provenance du pays envisagé est soumis au régime des motifs impérieux, d’autre part, respecter les mesures sanitaires mises en place à l’entrée sur le territoire français.

Les ressortissants français sont autorisés à se rendre au Kirghizstan par voie aérienne comme par voie terrestre. Les frontières du Kirghizstan avec le Tadjikistan restent toutefois à ce jour fermées.

Les personnes vaccinées contre la Covid-19 sont exemptés de la présentation d’un test PCR pour entrer sur le territoire kirghize. Seul le « certificat Covid numérique UE » (bilingue français/anglais) délivré par le Ministère des Solidarités et de la Santé, attestant de la réalisation d’un schéma vaccinal complet, est reconnu par les autorités kirghizes. (Attention : le Kirghizstan considère qu’un schéma vaccinal complet suppose deux doses de vaccination. Les voyageurs dont le certificat covid numérique UE indique qu’ils ont été positifs puis ont eu une seule dose de vaccination ne seront pas autorisés à entrer dans le pays sur présentation de leur certificat.)

Les personnes non vaccinées contre la Covid-19, âgées de plus de 5 ans, doivent être en mesure de présenter le résultat négatif d’un test PCR réalisé dans les 72 heures précédant l’entrée sur le territoire kirghize. Un contrôle de ce document ainsi qu’un contrôle de thermométrie seront effectués sur place à l’aéroport d’arrivée. En cas d’expiration du délai de 72 heures, pour des raisons objectives (vol retardé), un test PCR devra être effectué sur place. La preuve de vaccination ou le résultat négatif du test PCR sont exigés par les compagnies aériennes avant tout embarquement sur un vol à destination du Kirghizstan.

Il est recommandé aux ressortissants français se trouvant au Kirghizstan de suivre très attentivement les consignes des autorités locales (notamment sur le site du ministère de la santé) et de consulter le site internet de l’ambassade de France au Kirghizstan.

Une ligne d’information sur le Coronavirus (en kirghiz et en russe) a été mise en place au Kirghizstan (0312 323055, 0312 323202, 0550 033607).

Incidents armés dans des régions du sud (07/07/2021)

A la suite des affrontements survenus fin avril 2021 entre les forces de l’ordre kirghizes et tadjikes dans la région de Batken, il est fortement déconseillé de se rendre dans la zone frontalière entre le Kirghizstan et le Tadjikistan.

Appel à la vigilance maximale – risque d’attentat (29/03/2021)

Pour rappel, comme indiqué dans l’alerte générale, publiée le 29 octobre 2020, le risque d’attentat étant élevé, les Français résidents ou de passage à l’étranger sont appelés à faire preuve de vigilance maximale.

Il convient en particulier de se tenir à l’écart de tout rassemblement et d’être prudent à l’occasion des déplacements. Il est également recommandé de se tenir informé de la situation et des risques, en consultant les recommandations des Conseils aux voyageurs.

Les Français de passage sont invités à s’enregistrer sur le fil d’Ariane, afin de recevoir les alertes concernant le pays où ils se trouvent.

À la Une

Coronavirus Covid-19

Informations et recommandations de l’Ambassade de France au Kirghizstan